08 jours

Min 2 pers -14 pers

octobre a avril

moyen

Des montagnes rugueuses de granit rose superbement éclairées au couchant, des villages fortifiés presque abandonnés, des gorges impressionnantes parsemées d’oasis cachées, des vallées couvertes de cultures en terrasses avec amandiers et arganiers, une population secrète et fière, le massif préservé de l’Anti-Atlas est l’occasion d’une randonnée hors des sentiers battus.
L Anti -Atlas forme un décor saisissant, plus encore au coucher du soleil, lorsque, en quelques minutes, elles passent du jaune orangé au rouge puis au violet foncé. C’est la pierre qui fait la beauté sauvage de ce massif ; la disposition des rochers, leurs structures, les grandes parois, créant des paysages fantastiques. Comme dit le poète, “il faut passer au moins une soirée à Tafraoute et dans ses environs pour voir les jeux de lumière sur la roche qui s’embrase dans les lueurs d’incendie, après avoir épuisé toutes les nuances du rose, de l’ocre, du rouge et du mauve”.
Les hommes, rudes, viscéralement attachés à leurs montagnes, même s’ils ont beaucoup émigré, ont construit de superbes maisons traditionnelles accrochées sur les rochers de granit. Ils reviennent régulièrement au pays, particulièrement au printemps, pour le spectacle unique de la floraison des amandiers. Restée très agreste et authentique, cette région permet de rencontrer une population berbère fidèle à sa culture, où les traditions humaines sont intimement liées à l’espace.
Les points forts de ce voyage
• Les somptueux paysages lunaires de l’Anti-Atlas.
• Les nombreuses oasis paradisiaques au milieu des falaises de granit rouge.
• La faune sauvage, rapaces, sangliers, gazelles de Cuvier, encore bien présente.
• L’approche des traditions berbères, intactes et fortes.

Programme

 Jour 01 / Paris – Agadir
Vol pour Agadir. Accueil, transfert et installation à l’hôtel 3 étoiles. Suivant l’heure d’arrivée du vol, balade en ville et/ou sur la plage.

 Jour 02 / Agadir – oasis de Targa n’Touchka

En début de matinée, départ pour L anti atlas. La route s’élève lentement au-dessus de la ville d’Aït Melloul pour franchir les plateaux recouverts d’arganiers d’Aït Baha. Passage par une succession de petits villages Découverte  de la palmeraie de Targa n’Touchka et ses trois sources sacrées: Ain Imi n’Toundroute, Ain El-hna et Ain n’Targa. Dans la croyance locale, chaque source a ses vertus : l’une est réputée soigner les calculs rénaux, l’autre les boutons. La dernière est la plus étonnante : les jeunes filles viennent ici lancer un galet qui doit frapper le rocher au-dessus de la source pour que celle-ci lui donne un mari, comme elle donne l’eau à  la découverte de superbe oasis de Targa n’Touchka. Nous amène à la rencontre des ses habitants qui travaillent les champs installation de notre bivouac sur un promotoire qui domaine l’oasis.

 Jour 03 / Targa n Touchka – Tagdichte

nous quittons Targa n’Touchka pour monter dans une petite gorge, puis par un col (730 m) avant de descendre vers la vallée d’Imzi, plantée d’amandiers, arbre caractéristique de la région. Marche au cœur des gorges sauvages de Tagdichte, puis montée vers le col de Tikki (1300 m). M 800m

 Jour 04 / Tagdichte – Ait Iften

Descente sur Inzguérne, village accroché aux falaises : la vue est impressionnante. N’oubliez pas de compter les escaliers que les guerriers ont construit à l’époque des guerres tribales. Déjeuner au bord de la rivière. Montée (2 h 30) au milieu des oliviers et des arganiers pour rejoindre le col de tizi n’Tlgout (1500 m). Campement à Aït Iften (1500 m), au pied du djebel Lekst. 6 h de marche. M : 850 m – D : 450 m

 Jour 05 / Aït Iften – djebel Lekst (2259 m) – Anamer

Une montée soutenue permet d’atteindre la crête du Lekst. Le sentier des bergers est à peine tracé entre chênes verts, prairies d’altitude, éperons rocheux. Avec de la chance et de la discrétion, il est possible de surprendre quelques gazelles de Cuvier qui vivent encore dans ce massif. Vue splendide sur l’ensemble du massif, le Haut-Atlas, le Siroua, le Grand Sud et Tafraoute. Longue descente sur Anergui puis Anamer pour le dernier campement au pied des palmiers-dattiers (1000 m). 7 h de marche. M : 760 m. D : 1360 m.

Jour 06 / Anamer – Tafraoute – Roche bleu

Marche de la matinée pour rejoindre Tafraoute. Un moment pour flâner dans cette petite ville (plutôt gros village) sympathique, Au cœur de la vallée de Tafraoute, nous montons sur un plateau d’où nous avons une vue absolument splendide sur le village et la vallée verdoyante. Nous bivouaquons près des Roches Bleues peintes par l’artiste belge Jean Vérame en 1985, adepte du Land art. Le lieu est notamment unique par l’aspect lunaire de ce chaos de gros blocs érodés. M : 280m

Jour 07 / Roche bleuTiznite – Agadir

une petit marche par le village d’Aday nous retrouvons notre minibus puis retour a Agadir via Tiznite (capitale de bijoux d argents) installation a l’hôtel au centre ville d Agadir,

Jour 08 / Agadir – Paris

Nous consacrons la matinée a la découverte de marche de inzegane puis Agadir ouffela transfert retour a l’aéroport dans l’après midi, puis vol retour.

NB :
Les temps de marche sont donnés à titre indicatif.
M : montée. D : descente.
Les bagages sont transportés d’un camp à l’autre par véhicule.

Le prix comprend de ce voyage

  • Les transferts terrestres nécessaires au déroulement normal du voyage.
  •  L’hébergement tel que décrit en base chambre double et tente double.
  • Le matériel de camping et de cuisine : tente mess, tente toilette, tentes de couchage, matelas mousse épais, matériel de cuisine.
  • La pension complète pendant le circuit (sauf repas midi et soir à Agadir).
  •  L’encadrement par un guide accompagnateur marocain francophone
  •  L’assistance d’une équipe locale (chauffeurs, cuisiniers).
  •  Une trousse de secours.

Le prix ne comprend pas

  • Le vol aller-retour
  •  L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
  •  Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.

Vos dépenses sur place

  • Les repas à Agadir, midi et soir (prix indicatif 5 à 15 € pour un dîner, quelques euros pour un déjeuner).
  • Les boissons et dépenses personnelles.
  •  Les pourboires.